L’avènement de la technologie LED a considérablement bouleversé le marché de l’éclairage avec l’arrivée de nombreux nouveaux entrants.

Ceux-ci ont vu dans cette mutation technologique, couplée avec la révolution numérique et ses conséquences sur les canaux de distribution et de vente, une opportunité d’affaires.

Certain de ces nouveaux entrants sont bien souvent ignorants des réglementations qui garantissent la sécurité du consommateur (DBT, CEM, RED), qui participent à la réduction des impacts écologiques des luminaires (RoHS, DEEE et ErP ) mais aussi informent les consommateurs et utilisateurs (Erp et Affichage Environnemental).

La connaissance et la mise en œuvre de ces réglementations a un coût important pour les fabricants/metteurs sur le marché. Ceux qui s’affranchissent de ces obligations exercent donc une concurrence déloyale vis-à-vis des  autres acteurs du marché .

C’est à la demande de ses adhérents, que le Gil-Syndicat du luminaire, a mis au cœur de ses missions des actions pour le rétablissement d’une concurrence loyale entre tous les acteurs du marché .

Pour poursuivre cet objectif, le Gil-Syndicat du Luminaire participe, entre autre, au projet CLI de Lighting Europe.

Cette initiative de l’Industrie Européenne a été mise en place dans quatre pays Européens (en France via le GIL). Elle vise a organiser régulièrement des campagnes  de vérification de la conformité des luminaires.

L’ensemble des entreprises concernées ont été avertis des résultats et les dossiers des produits non-conformes ont été transmis à la DGCCRF.

Cette initiative sera renouvelée une à deux fois par an.

Découvrez les résultats !

La surveillance du marché du luminaire
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour